Rnb, Soul

Shaggy

Shaggy - Boombastic (Album)

Shaggy - Boombastic
  • 7.88  · Notes : 4
  • Date de sortie : 25 Aou 2008 (RNB Album)
  • Achetez maintenant Achetez maintenant

Tracklist

Trackliste de Boombastic :

1 - Boombastic - Shaggy2 - Strength Of A Woman - Shaggy, Shaun "Sting" Pizzonia, Robert Browne, Christopher Birch, Michael Fletcher, Armando Colon, Gwendolyn Laster, Shaun Darson, Wondress Hutchinson, Chandra Armstead, Paul Gregory3 - Angel - Shaggy, Shaun Pizzonla, Rayvon, Shaun "Sting" Pizzonia4 - Hey Sexy Lady - Robert Livingston, Shaggy, Brian & Tony Gold, Sting International, Eliud A. Ortiz, Orville Burrell, Kevin Thompson, Christopher Birch, Robert Browne, Armando Colon5 - Feel The Rush - Shaggy, Andreas Litterscheid, Trix & Flix, Reinhard Raith6 - Those Days - Shaggy, Nasha7 - Don't Ask Her That - Scott Storch, Shaggy, Kameron Houff, Nicole Scherzinger, Shaun "Sting Int'l" Pizzonia, Thom Panunzio, Neal Ferrazzani8 - It Wasn't Me - Shaggy, Shaun Pizzonla, Ricardo Ducent, Shaun "Sting" Pizzonia9 - Hope - Robert Livingston, Shaggy, Prince Mydas, Gordon Dukes10 - In The Summertime - Shaggy, Rayvon11 - Luv Me, Luv Me - Jimmy Jam, Shaggy, Samantha Cole, Terry Lewis12 - Oh Carolina - Shaggy13 - Ready Fi Di Ride - Anthony "CD" Kelly, Shaggy, Dave Hyman, Maurice Gregory, Brian Gold, Tony Gold14 - Church Heathen - Shaggy15 - Leave It To Me - Robert Livingston, Shaggy, Brian & Tony Gold, Gordon Dukes16 - Would You Be - Armando Colon, Shaggy, Brian Thompson, Shaun "Sting Intl" Pizzonia, Shaun "Sting Int'l" Pizzonia, C. Birch, M. Fletcher, A. Colon, S. Pizzonia, Chico Chin, Tony Green17 - Wild 2Nite - Armando Colon, Shaggy, Olivia, Shaun "Sting Int'l" Pizzonia, Eluid Ortiz, Martin Kierzsenbaum18 - Gone With Angels - Shaggy, Shaun "Sting Int'l" Pizzonia, Claude Reynolds, Michael Fletcher, A. Colon, Lincoln Thomas

Commentaires (Facebook)

Vous n'êtes pas connecté

 

  • K-Wen 97
    K-Wen 97 - Sam 04 Oct 2008
    • 0

    Qu'est ce qu'il a pu me faire kiffer en son temps....

    Ma note : 8
  •  
    jarule62 - Mar 01 Jul 2008
    • 0

    Du bon son a l'ancienne c'est autre chose que sean paul et autre merde.

    Ma note : 8
  •  
    Coulicaps - Ven 13 Avr 2007
    • 0



    very sexy :good:

  •  
    le saint - Lun 02 Avr 2007
    • 0


    Que de souvenirs en effet... :rolleyes: L'album paraît à une époque où dans les pays tropicaux, le ragga éclipsait les musiques US dans les playlists des FM. D'autre part beaucoup (dont moi) n'étaient pas encore sevrés du précédent album du chanteur (Pure Pleasure) paru en 1993. Du fait notamment des tueries "Big Up", "It Bun Me " et dans une cette mesure "Oh Carolina" plus old school.

    Perso je l'ai préféré à celui-ci qui recelait moins de titres accrocheurs à mon goût.

    Ma note : 8
  •  
    Sagittarius - Mer 14 Fev 2007
    • 0

    Il aura fallu une pub pour un jean Levi’s pour que Shaggy alias Mr Lova Lova aka Mr Romantic se fasse un nom sur la scène internationale. S’il y avait bien un gros tube à retenir de l’été 1995, c’est bien « Boombastic ». Idéale pour les fiestas échaudées et les déhanchés sulfureux, cette chanson ragga très sexy est d’ailleurs une bonne strip-song (à classer avec l’indécrottable « You Can Leave Your Hat On » de Joe Cocker), grâce à ces trompettes sensuelles et des notes de pianos impatiemment répétées. Une campagne publicitaire masquant un coup marketing qui a bien fonctionné, et voilà Shaggy la révélation reggae/ragga avec son troisième album déjà.

    Boombastic est véritablement le point de départ du succès planétaire de son auteur, qui depuis jouit d’une réputation de faiseur de hits. Il n’avait qu’à faire une reprise de « In The Summertime » de Mungo Jerry, un morceau de country qui a très bien tourné au début des années 70, faire un featuring avec Grand Puba sur « Why You Treat Me So Bad » pour exporter son album dans les rues de New-York, et le tour était joué pour prolonger le succès commercial. A part « Something Different » feat Wayne Wonder orienté r&b, l’album possède une facette résolument ragga, avec une flopée de riddims accrocheurs (« Jenny », « Island Lover »…).

    C’était le roi du dancefloor en ce temps-là, bien avant qu’un certain Sean Paul le détrône huit ans après. Qu’on se le dise !

    “She calls me Mr Boombastic, say me fantastic !
    Touch me on back she says I’m mister rooOooOOo mantic !”

    Que de souvenirs…

    Ma note : 8
Shaggy Albums