Rap2K : Rap, Hip Hop

Master P

Master P - Ice Cream Man (Album)

Master P - Ice Cream Man
  • 9.28  · Notes : 13
  • Date de sortie : 03 Oct 2005 (Rap US Album)
  • Achetez maintenant Achetez maintenant

Tracklist

Trackliste de Ice Cream Man :

1 - Intro2 - Mr Ice Cream Man3 - Time For A 1874 - Half On A Bag Of Dank5 - Break 'Em Off Somethin'6 - How G's Ride7 - No More Tears8 - Commercial9 - Playa From Around The Way10 - Sellin' Ice Cream11 - Time To Check My Crockhouse12 - Bout It Bout It13 - Back Up Off Me14 - Never Ending Game15 - Watch Dees Hoes16 - Bout That Drama17 - Killer P18 - Things Ain't What They Used To Be19 - My Ghetto Heroes

Commentaires (Facebook)

Vous n'êtes pas connecté

 

  • KingOfDaGhetto
    KingOfDaGhetto - Dim 18 Dec 2011
    • 0

    Wé d'accord avc toi Gucci, avc Ghetto D, c 2 meilleurs skeud.

     

    Ma note : 9
  • Gucci Pucci
    Gucci Pucci - Dim 18 Dec 2011
    • 0

    lourd, le meilleur album de Master P en solo ;)
    Watch Dees Hoes je l'ai saigner ce son

    Ma note : 9
  •  
    oliivelecho - Mar 24 Jul 2007
    • 0

    jamais écouté :o je m'y met 2suite :D

  •  
    KAZER - Dim 08 Jul 2007
    • 0

    un putin de lp avec un son quand meme bien west et des lyrics de dopeman
    l'album tourne toujour bien chez moi surtout en voiture à fond avec des titres comme time for a 187, bout it bout it...

    Ma note : 9
  •  
    ##### - Dim 08 Jul 2007
    • 0

    1996, Ice Cream Man sort oublié de la plus part en Frane cette album est une veritable bombe avec des morceaux puissant comme "Mr Ice Cream Man" ou l'explosive Break Em Off Something. Mais la ou l'album fait mal est qu'il n'y a pas de dechets, alors on enchaine tuerie sur tuerie.

    Pour moi l'un des meilleur album voir le meilleur album de Master P!!!

    Jetez y une oreille ;)

    Ma note : 10
  •  
    crack - Mer 06 Dec 2006
    • 0

    wesh fils, meme si Master P a grandie a N-O c pas du son south le label No Limit a été fondé a richmond,CA au tt debut des années 90 et de sa création jusken 98(99 ways to die,the ghettos tryin to kill me,ice cream man)c'était que du bon son west apres kan "P" a migré vers sa ville natale sa a commencer a etre du son south é ki é pour moi sa plus grande erreur(la seul kil na pa fait sptetre le recrutment de snoop et kelkes bon album de mystikal,soulja slim, etc.

  •  
    Coca - Lun 13 Nov 2006
    • 0



    user posted image

    user posted image

    C'est du South bonhomme, Louisianna, New Orleans a.k.a The City That Care Forgot B)

    Pur album, tout un concentré de ce que j'aime "hustlin'+cream+ghetto+bitch". Une des pièces marquantes/indispensables estampillées No Limit.

    Master P, un exemple de réussite, fo' weal!

    Ma note : 10
  •  
    crack - Lun 13 Nov 2006
    • 0

    c THE Best album de No Limit

    Classik West

  •  
    crack - Jeu 12 Oct 2006
    • 0

    les meilleur titr pr moi c sellin' ice cream,bout it bout it et mr ice cream man sion les otr el st pa mal mé bon voila

  •  
    adodier - Ven 18 Aou 2006
    • 0

    un album complet et bien produit dansl'ensemble..... totalement différent de ses récents albums !!!!! time fro a 187 et surtout, "the ghetto won't change" : TRACK ENORME !!!!!!!!

    a posseder d'urgence!

    Ma note : 8
  •  
    valking44 - Lun 14 Aou 2006
    • 0

    Classique!!!!!

    "Mr ice cream man" et "Bout it Bout it" sont lé 2 grosse tuerie classique de l'album

    Ma note : 10
  •  
    limoges87 - Mar 07 Mar 2006
    • 0

    Bon album, très Westcoast. Assez différent de ce que Master P a fait par la suite, mais c'est agréable dans l'ensemble.

    Ma note : 8
  •  
    Benicio - Sam 17 Sep 2005
    • 0


    Co sign! Cet opus est l'un des meilleurs si ce n'est le meilleur album signé No Limit!

    Ma note : 9
  •  
    besthustler - Jeu 15 Sep 2005
    • 0

    :good: :good: Vraiment un classic du dirty south.... :good: :good: IL FAUT RESPECTER 7 ALBUM !!!!

    Ma note : 10
  •  
    - Mer 14 Sep 2005
    • 0

    Un classique ! :good:

    Ma note : 10
  •  
    Raging Bull - Dim 11 Sep 2005
    • 0

    La rétro d'Ice Cream Man dans la foulée de la chronique de Ghetto Bill, de quoi découvrir, ou redécouvrir, les plaisirs oubliés du bon son south ! Celui-ci est l'un des meilleurs disques estampillés No Limit, aucun doute. L'époque ou Master P et sa clique s'imposaient comme des trendsetters. Les temps change, c'est dommage, mais ça nous permet de nous replonger dans les bons disques de l'époque dorée du dirty south.

    Ma note : 9
  • Bobby_Milk
    Bobby_Milk - Mar 06 Sep 2005
    • 0

    Date de sortie: Avril 1996
    Label: No Limit


    Master P a déjà sortis quatre skeuds avec le label qu’il a créé, No Limit Records, mais à force de pousser maintes et maintes portes sur la West Coast pour booster et buzzer ses albums, il parvient à décrocher un contrat avec Priority Records sous lequel sort en 1996 Ice Cream Man, qui sera sans nul doute l’un de ses meilleurs albums.

    Nettement influencé par son vécu sur la côte, on y retrouve tous les ingrédients d’un opus made in California avec de longues touches de synthé, un tempo assez lent collant parfaitement aux lyrics de Master P qui traitent exclusivement de drogue, crimes, et autres « loisirs » du hood. P étant assez critiqué par son côté restreint de lyriciste, il faut par contre admettre qu’il a une certaine qualité à retranscrire ses histoires, de nous créer un visuel à ce qu’il raconte et comme on pourrait parler d’un album à thème sur la drogue et tout ce qui l’entoure, car ici ice cream est une métaphore symbolisant le crack, cela change tout.

    On s’en rend bien compte avec ses lyrics dans la track « Mr. Ice Cream Man », “Before jumpin the game lets get one thing understood, If you sellin that ice cream ya got to make sure it's good” avec au début une petite mélodie signifiant que le « marchand de glace » arrive, le tout samplant une mélodie de l’ancien groupe de Dr Dre le World Class Wreckin’ Cru, et après avoir fait sa distribution il nous plonge dans un climat de violence avec « Time For A 1-8-7 », autrement dit c’est l’heure d’un meurtre.

    Comme la plupart des albums sortit chez No Limit, on en a pour son argent vu la longueur de ceux-ci, et celui la ne déroge pas à la règle avec plus d’ 1h20. Mais P sait également se dévoiler personnellement en parlant de ses déboires et tout ce qu’il en risque dans le milieu de la drogue à sa mère sur « No More Tears ». L’autre tuerie présente est le morceau en feat. Mia X « Bout It, Bout It 2 » produite par KLC, du pur gangsta rap, "Bout It" signifiant le contraire de fake, Vrai. Numéro 2 car la première version de se morceau était présent sur l’opus classique du groupe TRU composé de ses frères C-Murder et Silkk, True sortis en 1995.

    La plupart des productions sont signées par le groupe Beats By The Pound, et c’est justement ce qui fait tout le charme de Ice Cream Man qui fait partie des merveilleux albums ayant contribué à la réputation et aux fondations de l’Empire No Limit. A posséder ou à écouter au plus vite.

    Ma note : 9
Master P Albums