Rap2K : Rap, Hip Hop

Rocé

Rocé - L'Etre Humain et le Réverbère (Album)

Rocé - L'Etre Humain et le Réverbère
  • 7.50  · Notes : 6
  • Date de sortie : 08 Mar 2010 (Rap Français Album)

Tracklist

Trackliste de L'Etre Humain et le Réverbère :

1 - Carnet de voyage d'un être sur place2 - Le savoir en kimono3 - Mon crâne sur le paillasson4 - L'être humain et le réverbère5 - Le cartable renversé6 - De pauvres petits bourreaux7 - Les singes8 - L'objectif9 - Des questions à vos réponses10 - Jeux d'enfants11 - Si peu comprennent12 - Au pays de l'égalité

Commentaires (Facebook)

Vous n'êtes pas connecté

 

  • Insane
    Insane - Jeu 31 Jan 2013
    • 0

    Rocé le n°1 10/10

    Ma note : 10
  •  
    nanobraume - Lun 26 Jul 2010
    • 0

    bonjour a tous pourriez vous me donner une partie des paroles de " mon crane sur le paillasson" je n'arrive pas a bien a entendre certain mots : s'adapter aux choses horribles c'est en etre sinonyme je suis cousu de...fils ??? noué par le sordite que la crasse consolide lié au ... mino mini ni torride ??? que la ville endoctrine merci de m'aider

  • Dr BaBouSchKa
    Dr BaBouSchKa - Mar 18 Mai 2010
    • 0

    Putain d'album, clairement moins constant que le dernier, mais super savoureux et surprenant, un album à écouter, réécouter, etc... Qui peut prétendre avoir tout de suite accroché à Identité en Crescendo, un temps d'adaptation est primordial pour apprécier de l'album... Encore une merveille venue de chez Roçé...

    Ma note : 10
  •  
    jjleratus - Mer 31 Mar 2010
    • 0

    Okk sorry, mais la chronique m'a un peu fait bondir et comme je l'ai déjà dit, je n'ai pas réussi à la poster en lieu et place. J'ai bien conscience que l'endroit n'est pas adéquat. Ensuite, je critique pas du tout son avis. On recherche ce qu'on veut dans Rocé. Je critique principalement les méconnaissances et les erreurs dont a fait preuve la chronique. Sinon j'ai déjà donné ma note, 5/10, pour l'album, qui ne contient pas ce que je recherchais après un Identité en crescendo.

  • onishiro
    onishiro - Sam 27 Mar 2010
    • 0

    @jjleratus juste pour dire que derriére t'es grandes phrases t'as pas l'air de tout comprendre,... Ici tu note l'album pas la chronique d'un gars qui d'ailleurs n'est une chronique officiel mais juste un avis parmit tant d'autre,...

  •  
    jjleratus - Ven 26 Mar 2010
    • 0

    Quant à mon avis sur l'album, il est plus mitigé que l'avis général. Tout d'abord, mes oreilles ont eu du mal à supporter les mix rocéens avec notamment des bruits agaçants de singes dans Les Singes, et de Tekken Tag dans Le Savoir en kimono. Mais bon, on s'y fait me disais-je, le fond me faisant apprécier la forme, et l'habitude faisant son oeuvre comme toujours. La forme des textes est globalement plus métaphorique, avec un essai de poétisation plus important que précédemment, ce qui ne rend pas trop mal, voire bien même. Mais bon cette favorisation de la forme a eu des conséquences néfastes sur la densité du fond. Bien moins d'idées à se mettre sous la dent donc... Bien moins de profondeur dans la réflexion aussi, qui se révèle quelque peu impersonnel. Des questionnements identitaires et intimistes d'Identité en crescendo, Rocé est en effet passé à des problèmes sociétaires moins philosophiques, voire simplistes sans en chercher véritablement en amont. Un point positif néanmoins, sa quête de l'universelle reste d'actualité et il s'en prend toujours à tout le monde, comme sur la chanson De pauvres petits bourreaux par exemple. Bref, cet abandon total de l'introspection me déplaît quelque peu mais bon... il n'en tient qu'à moi.
    Ma note donnée correspond à la chronique, que je trouve de mauvaise qualité. Sinon je donnerais une note de 5/10 à l'album qui n'aura pas su éveiller en moi la réflexion escomptée.

  •  
    jjleratus - Ven 26 Mar 2010
    • 0

    Ce commentaire suivant concerne la chronique de Djiefté, sachant que je ne suis pas parvenu à poster ce texte en lieu et place.
    "Il s’amuse à comparer la jeunesse d’aujourd’hui à ceux des anciens dans Jeux d’enfants." Je veux bien qu'il compare la jeunesse "aux" anciens, mais pas "à ceux des" anciens. La phrase devient ambigüe. De plus elle manque légèrement de détail sur la pensée exposée dans cette chanson. Il compare l'état d'esprit curieux et sincère des petits enfants, des maternels, à celui des adultes.
    "... c’est le seul rappeur trentenaire à rapper comme un adulte." Il a jamais dit ça... comme ça a été souligné plus tôt.
    "On pourrait facilement classer Rocé parmi l’élite de l’intelligentsia du rap français aux cotés des Oxmo Puccino ou Abd Al Malik.". J'estime qu'on ne compare pas ce qui n'est pas comparable. Et ce n'est pas parce qu'ils ont été réuni lors d'un concert à Clermont-Ferrand qu'on peut associer leur nom impunnément. Leur fond et leur forme sont trop largement différents.
    "On a droit à ce petit jus de jazz qui vient parfumé ce dernier opus." Je sais que je ne suis pas du tout connaisseur en terme de musiques mais j'ai néanmoins du mal à repérer l'ambiance jazz de l'album.
    "L’être humain ou le réverbère, est l’occasion pour lui de mettre un malus sur la fainéantise des gens qu’y s’est formée avec l’explosion d’internet." Comme il le déclare lui-même dans une interview, il s'agit d'un "hymne au déplacement", et pas vraiment des méfaits de l'internetalisation.
    "L’être humain et le réverbère est un album où Rocé mélange un peu les genre de ces deux précédents album.". Je vois pas en quoi... D'ailleurs Rocé lui-même déclare avoir voulu changer d'horizon totalement, aussi bien au niveau de la forme que dans le fond. Faudrait savoir...
    Bon, loin de moi l'envie d'imposer mon avis, il n'empêche néanmoins que je trouve cette chronique fautive et, de surcroît, pas très bien écrite. Désolé...

    Ma note : 2
  •  
    StoneGarden - Mar 23 Mar 2010
    • 0

    C'est très difficile pour moi de faire une hiérarchie entre les 3 albums. Personnellement, je suis pas déçu. Il y a des titres énormissimes comme "Voyage d'un être sur place", "Le savoir en Kimono" (même si sur celui-ci, il y a un sample déjà utilisé par Less du Neuf) ou "L'être humain et le réverbère". Sinon, il y a 3 titres peu évidents d'accès: "Les singes", "Au pays de l'égalité" et "L'objectif", je commence à bien accrocher au dernier d'ailleurs. Les titres sont courts et accrochent l'auditeur, aussitôt terminé on a envie de le réécouter.

    Ma note : 8
  • dr.Greenthumb
    dr.Greenthumb - Ven 19 Mar 2010
    • 0

    Il est mieux ou moins bien que les 2 précédents?

  •  
    StoneGarden - Mar 16 Mar 2010
    • 0

    Du tout bon, l'écriture est le gros point fort de l'album (comme toujours avec Rocé). Le seul petit reproche que je ferais, c'est que ça manque de pêche par moment. Je reviendrai poster quand je l'aurai suffisammen écouté.

  • Molotov
    Molotov - Lun 15 Mar 2010
    • 0

    Je trouve cet album excellent, peut être un cran en dessous d'Identité en Crescendo, mais je ne l'ai pas encore autant écouter donc bon... Sinon pour l'instant je n'accroche pas du tout sur "Au pays de l'égalité", et pas beaucoup sur "L'objectif"... La reprise de "Les singes" est audacieuse et très réussie je trouve.

  • Ekimose
    Ekimose - Ven 12 Mar 2010
    • 0

    J'ai hâte de le voir en concert au printemps de bourges!!!

  •  
    krimo little - Ven 12 Mar 2010
    • 0

    Du Rocé toujours aussi bon, aussi surprenant, J'aime...

    Ma note : 8
  • Djiefté
    Djiefté - Mer 10 Mar 2010
    • 0

    Bon album, musicalement ca sort un peu de l'ordinaire et textuellement tres bien écrit.

    Pour les interessés voici une chronique de l'album http://rapfrancais.2kmusic.com/

     

    Ma note : 7
  • Ce commentaire n'est plus disponible

  • Ce commentaire n'est plus disponible

Rocé Albums