Rap2K : Rap, Hip Hop

David Banner

David Banner - Mississippi: The Album (Album)

David Banner - Mississippi: The Album
  • 8.53  · Notes : 15
  • Date de sortie : 28 Avr 2003 (Rap US Album)
  • Achetez maintenant Achetez maintenant

Tracklist

Trackliste de Mississippi: The Album :

1 - What It Do - David Banner & KLC/Smoke D2 - Might Getcha - David Banner & Lil' Jon3 - Like A Pimp - David Banner & Lil' Flip4 - Fuck 'em - David Banner & Pastor Troy/Bone Crusher5 - Mississippi - David Banner (1)6 - Cadillacs On 22s - David Banner (1)7 - Fast Life - David Banner (1)8 - Choose Me - David Banner & Sky9 - So Trill - David Banner (1)10 - My Shawty - David Banner & Fiend11 - Bush - David Banner (1)12 - Bring It On - David Banner (1)13 - Really Don't Wanna Go - David Banner & Marcus14 - Street Life - David Banner (1)15 - Lil' Jones - David Banner & Jazze Pha/Too Short/Bone Crusher16 - Still Pimpin' - David Banner (1)17 - Smoke The Night Away - Mr. Marcus

Commentaires (Facebook)

Vous n'êtes pas connecté

 

  • fianeso
    fianeso - Dim 12 Mai 2013
    • 0

    dirtyyyyyy southhhhhh le rap des marais hits like a pimp might getcha et fuck em

    Ma note : 8
  •  
    Ice Cube3 - Lun 28 Mai 2007
    • 0



    Lol, tuerie ce skeud Like a PIMP gros son sudiste, à viré direct sur son mp3, les balades sudistes où il chantonne accompagné d'une guitare, montre le gus sait se diversifier et c'est assez réussit comme sur Mississippi,ça amène une autre touche à l'opus, et aussi il a un flow beaucoup plus posé.


    Might Getcha, Fuck'em autant de son qui font sacrément bouger le crane. So Trill est une boucherie dans son style, Banner c'est pas juste un espèce de barbare, hurlant comme s'il allait dévoré le mic, yen a pour tous le sgouts et quelquesoit le style le gus excèlle sur cet opus.

    Still Pimpin, So Trill sont également excellentes.

    Dire qu'on aime pas le style et qu'on accroche pas en conséquence, alors oui d'accord, dire qu'il est à rangé avec Beg For Mercy, ça reste une grosse blague. Ce skeud a beaucoup plus d'ame et bien plus personnel, que le fade Beg For Mercy.

    Après ne pas aimer le style c'est différent.

  • fouri€n - Ven 25 Mai 2007
    • 0


    :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o

  •  
    zayoh - Jeu 24 Mai 2007
    • 0

    Il bute cet album, c'est bourrin mais d'une force! Te pose pas de question, sois vnr. Des classic track comme Like a PIMP evidemment, on peut pas le zapper ce morceau, Might Getcha, Fuck Em putain de collabo avec Pastor Troy, Cadillac On 22's bien sympa a s'écouter.

    Puis merde le refrain de Might Getcha...Trop violent, met ca dans une maison de retraite t'es sur que personne en sort vivant.

    @Awkward : :o :o :o

    Ma note : 9
  • Awkward
    Awkward - Jeu 24 Mai 2007
    • 0

    Cet album est catastrophique, de A à Z.

    On sait pas trop ce qui passe par la tête de Banner, l'ensemble du disque est inégal, on voyage à travers des sons très très bourrins et tout particulièrement inaudibles (à moins de flirter avec les 2,5g dans le sang dans une boîte hype ) tels que : What it do, Like a pimp avec Lil' Flip qui peut désormais se suicider la conscience tranquille, Fuck em' ou encore Fast Life.
    Dérrière allez savoir pourquoi, on trouve certaines balades avec Cadillac on 22's pas vraiment convaincante car faussement naïve ou encore Choose me où l'on pourra trouver ce refrain venu de nul part ( c'est le moins qu'on puisse dire.)

    Niveau lyrics aussi ça tourne en rond, c'est con limite il aurait pu s'en sortir via sa plume mais rien à faire, c'est p'tet pas non plus le style pour vous m'direz... Vraiment j'pensais passer un bon p'tit moment à écouter ce Mississipi vu l'été qui s'annonce hot mais ça tourne vraiment trop en rond, et quand Banner prend le risque de transitionner à l'aide d'un autre genre, le résultat est catastrophique voire choquant. J'évite de parler des productions qui sonnent certes sudistes mais toujours aussi cheum', hypnotisantes bref carrément casse couille.

    Une des grosses daubes de 2003 à ranger au côté de Beg for mercy ou de Street Dreams de Fab.

    Ma note : 4
  •  
    crunkyboy - Jeu 19 Avr 2007
    • 0

    J'vcais pas vu que j'avais pas noté l'album qui par ailleurs est vraiment enorme et diablement reussi , que ce soit avec Lil Jon pour un might getcha bien crunk , ou le triomphant Fuck Em et dans la mesure du carton que cette track a fait Like A pimp.
    Après Banner n'est pas que l'homme de gros sons (intimisme , la dénonciation lui va comme un gant avec par exemple Cadillac on 22's ou Bush ....

    Ma note : 8
  • fouri€n - Jeu 19 Avr 2007
    • 0

    gros gros gros skeud de la part de Banner ca arrache bien j'ai pas d'exemple en tete mais voila c'est du gros son :good:

    Ma note : 9
  •  
    kingkwolf - Jeu 19 Avr 2007
    • 0

    cette album est EXCELLENT ... meme je prefere Mta baptized in dirty water c.a.d son troisieme album

    Ma note : 8
  •  
    Freekey Zeekey - Lun 22 Mai 2006
    • 0

    jdeteste comment y rappe!!!

    FREE ZEEKEY

  •  
    antonio montana - Ven 05 Mai 2006
    • 0

    le meilleur artiste sudiste pour moi
    l'album est enorme

  •  
    antonio montana - Ven 21 Avr 2006
    • 0

    super album dirty south meilleur artiste sudiste pr moi loin devant lil jon et tt la clik
    ecoute son dernier "certified"
    vs soré pa decu il é enorme surtt "westside"

    Ma note : 9
  •  
    Tony Montana_73 - Sam 07 Jan 2006
    • 0

    David Banner a un flow enorme et cet album est pas mal du tout.
    Avec des tracks comme like a pimp, cadillac on 22's, mississipi, enfin un bonne album de south.

    Ma note : 8
  •  
    Ice Cube3 - Ven 23 Dec 2005
    • 0

    très bon album, le meilleur pour moi de David Banner, ma track préférée est le feat avec Lil'Flip "like a pimp" qui est pour moi une tuerie!!!

    Ma note : 9
  •  
    Benicio - Dim 09 Oct 2005
    • 0

    Un Putain d'album ! Pour mieux le qualifier: c'est de la tuerie ! :good:

    Ma note : 9
  •  
    Raging Bull - Dim 09 Oct 2005
    • 0

    Un gros album du furieux David Banner, qui marque son territoire d'entrée avec des singles tels que "Like a pimp" (ft. Lil'Flip) ou "Cadillac on 22s". Heureusement, l'album ne repose pas uniquement sur ces tubes et nous offre bon nombre de moments délicieux ("Mississipi", "Might Getcha" ou encore l'interminable "Still Pimpin" et "Fuck em"). Banner livre sa rage sur ce disque et nous gratifie d'un effort très solide, une belle empreinte de son talent et des caractéristiques pures du son de son Etat. Certains crieront à l'imposture en entendant ces instrus sudistes et ces flows aggressifs et plutôt braillards, les autres sauront apprécier à sa juste valeur la montée en puissance d'un nouveau son, notamment à travers ce disque.

    Ma note : 9
  •  
    CRUNK68 - Sam 08 Oct 2005
    • 0

    David banner flow inimitable sort un prémier bonne album plu street

    Ma note : 9
  •  
    the pharcyde - Sam 08 Oct 2005
    • 0

    coooooool enfin ! je l'attendais celle la !! Heureux de voir ke vou l'avez bien noté !! il le mérite ! il écrase tou sur son passage le gro david !!de tre tre loin mon artiste dirti south préféré !! é aussi putain ya les 2 tueurs la sky et marcus i son OP

    Ma note : 10
  •  
    Amori - Ven 07 Oct 2005
    • 0

    cet album déchire, il est venu et il a vaincu avec

    Ma note : 10
  • Bobby_Milk
    Bobby_Milk - Lun 12 Sep 2005
    • 0

    En 2003 une source de chaleur tout droit venue des marécages du sud vient enflammer tout le territoire américain, l’auteur de ce changement climatique est David Banner, pas Hulk mais le rappeur. Inconnu en France avant « Mississippi : The Album » il avait néanmoins sortis en 1999 « Grey Skies » avec son groupe Crooked Lettaz formé de lui et Kamikaze ainsi qu’ en 2000 un premier opus solo intitulé « Them Firewater Boyz, Vol. 1 » avec dessus quelques collaborations de marque comme Rass Kass et Noreaga, ce qui lui avait valu déjà une bonne petite réputation.

    Mais rentrons dans le vif du sujet avec cet artistes émergeant du Mississippi qui hurle ses lyrics avec un flow fluide et une tel rage, car c’est bien ce qu’on ressent le plus en écoutant cet opus avec les descriptions qu’il nous fait de la situation des Etats du sud, car selon lui le Mississippi est le cœur de l’Amérique Afro, une terre qui a tant souffert après le choc de la ségrégation, de l’esclavagisme et des migrations des noirs vers le nord des Etats-Unis, il décrit cette réalité social et économique actuelle de sa région dans des tracks comme « Mississippi », ou il explique clairement les injustices qu’il y a dans son pays, et « Cadillac on 22’s » qui dans une lettre à Dieu explore le côté spirituelle de la culture du Mississippi.
    Sans oublier d’en placer une pour le gouvernement et notamment le président dans « Bush » ;

    "Bush, I'm runnin' up in this shit like a track meet
    You murdered, up in Texas where killin' is such a sin"


    Il faut pas oublier non plus que le rap sudiste à un style bien particulier, et c’est donc tout naturelle de retrouver la folie du crunk, des bangers et autres tracks parlant drogue et pimpologie car c’est aussi ça la réalité des quartiers pauvres du sud. Lil’Jon en personne lui prête main forte sur le crunkant « Might Getcha », aux sonorités digne d’une journée d’Halloween, avec un couplet de Banner à vous retourner le cerveau, mais dans les invités de renom on peut aussi retrouver Too Short, Bone Crusher et Pastor Troy réunit sur le triomphant « Fuck Em », ou encore Lil’Flip sur le premier single « Like A Pimp » qui fit un véritable carton.

    Côté production, la plus grande partie est travaillé par David Banner en personne, mais on entend aussi facilement la touche de Lil’Jon, Mixzo (Goodie Mob) et KLC (Beats By The Pound). Les instrus sont très variés et comporte des samples de nombreux instruments, piano, guitare (« Choose Me »), cuivre,.... Sur le refrain de « What It Do » en featuring avec Smoke D on peut voir une touche plus West Coast avec une boucle de synthé funk

    Ayant voulu appelé cet album « Mississippi : The Album » pour que les gens parlent et ne délaissent pas cette région, David Banner à définitivement mis sur la carte du rap le Mississippi qui faisait tant couler d’encre autrefois, en nous sortant un album sur énergique et sensible à la fois.

    Ma note : 9
David Banner Albums