Rap2K : Rap, Hip Hop

Dr Dre

Dr Dre detox project

news & archive

12345 ... 223
Répondre
Posté Ven 08 Aou 2008


cool l interview je c qu il a ecrit pour detox....

Dans l itw de bishop il dit qu il ni aura que 12 son en fet si on suis la news de
ganja il y aurait au moins 4 voir 5 rapeurs sur chaque track avec un changement de beat a chaque rapeurs un truc de fou j espere que c sa sa donnerai des live memorable
Posté Ven 08 Aou 2008
^^^


yep ! ca risque de faire mal...

pour ce qui est du changement de beat, les morceaux qui illustrent bien cette tendance seraient "don't get carried away" (avec le changement de son pour nas et busta) et "oh" sur l'album d'obie.
Posté Ven 08 Aou 2008
ça va cartonner si y a un Up in Smoke tour 2 !!!
TheGreg : you gotta issue with me it's ok but if you disrespect me nigga motherfuck it's gonna pay...
Posté Ven 08 Aou 2008

c'est prévu mec !
dre l'a confirmé lui meme dans sa dernière interview
Posté Ven 08 Aou 2008


Sweet Jesus !!!!

cette fois, rien à foutre, je me bouge pour aller voir ça !
TheGreg : you gotta issue with me it's ok but if you disrespect me nigga motherfuck it's gonna pay...
Posté Ven 08 Aou 2008
Perso je pense que cette album va marquer l histoire de la musique s il est fait comme le dit l itw de ganja pour plusieurs raison;

- les meilleurs de tout un mouvement vieux de 20ans present sur le meme album voir su le meme track du jamais vu dans l histoire de la musique AVEC EN CHEF D ORCHESTRE dr dre

imagine un track avec michael jackson prince james brown sur le meme track produit par prince miles davis et quincy jones...

plus quelque mois a atendre
Posté Sam 09 Aou 2008


attention tout de meme a pas placé la barre trop haut... Sinon la déception risque d'être sévère. Dans l'interview le mec précisait que dre se tatait encore sur la direction à prendre entre une révolution musicale (portée vers des instrumentations classiques et orchestrales) ou se la jouer plus "prudent" avec une simple compilation de bangers.
Mais sinon, tout à fait d'accord avec toi, j'attend aussi quelquechose d'historique, monumentale, innovant et tres en avance sur son temps.

J'espère que dre va prendre des risques. J'espere qu'il va nous pondre des sons venus d'ailleurs sans trop chercher à être commercial.
Je suis à fond pour un gros trip orchestral super lourd. Un son BIG en un mot. Un peu à la guetto fabulous. Sinon des instruments live , des constructions innovantes, avec des inspirations jazzy.
A mon avis y aura un peu de tout, du gangsta, du conscious, du funky, du gros club banger, des morceaux bien dark et glauques (a la legend off the fall ou drop it de papoose),... Mais tout ca servit avec cohérence. 2001 était tout de même très cohérent dans l'ensemble au niveau du son. Ca coulait tout seul. Alors qu'un album comme "the documentary" est quand meme plus hétérogène.
Si il y a seulement 12 morceaux, c'est qu'il seront tous parfait. J'attend tout simplement le meilleur album de hip hop de tous les temps (au niveau de la production en tout cas).

Pour ce qui est des lyrics, j'aimais bien l'idée de départ ou l'album devait etre comme un film et raconter une histoire de tueur en série. Mais je crois qu'elle est plus d'actualité. Maintenant, je m'attend plutot à des sujets très divers d'apres ce qu'a dit bishop :des histoires sur dre, sur sa carriere, et des morceaux à la imagine avec des thèmes plus larges...

Plus que quelques mois à attendre (été 2009 ?)...
    Posté Sam 09 Aou 2008
    A déplacer dans le topic des blagues.
    Posté Sam 09 Aou 2008
    C'est bien sympa mais bon ce ne sont que des rumeurs rien de concret
    Posté Dim 10 Aou 2008
    Si vous vous demandez l'origine de l'instru "minority report" de jay-z :


    ;)
    Posté Lun 11 Aou 2008
    Faut pas trop s'enflammer aussi...
    Posté Lun 11 Aou 2008


    D'apres sa derniere interview il parle d instrument en live et d apres l itw de bishop il va revenir sur sa carriere fabuleuse de 22ans d apres moi sa va etre du orchestrale avec des sons comme tu viens de poster pavarotti, d ailleurs sa va dans le sens de l homage que lui rend mary j (qui doit etre dans le secret de l orientation musicale de detox) lors des mtv vma pour l ensemble de sa carriere une SYMPHONIE par le plus grands avis perso
    Posté Lun 11 Aou 2008
    @franck Lucas: tu peux pas agencer ta sign c'est relou :(
    Posté Mar 12 Aou 2008
    Nouvelle Interview De Bishop Part 1 & 2





    Posté Ven 15 Aou 2008
    interview de dre pour les 15 ans de vibe avec jay-z en couverture





    Cliquez ici

    Producer is an inadequate label for Andre “Dr. Dre” Young. In addition to personally changing hip-hop’s sound at least three time, first with N.W.A, then with his solo debut, The Chronic (Deathrow/Interscope, 1992), and then again with [Chronic 2001] (Aftermath/Interscope, 1999), he’s also shepherded three of rap’s biggest stars, ever- Snoop Dogg, Eminem, and 50 Cent- to pop superstardom. While Dr. Dre, 43, is a cultural force and a kingmaker, in his heart, he’s still a producer; from the fury of N.W.A’s 1988 “—- tha Police,” to the serpentine funk of his 1992 “Nuthin’ But a ‘G’ Thang,” to the tongue-in-cheek charm of Eminem’s 1999 “My Name Is” and the irresistible bump of 50 Cent’s 2003 “In da Club,” his music defines at least one, if not two generations. In July, Dre check in from– where else?– the studio, where he’s currently “three-fourths the way done” with his long, long-awaited Detox.

    What were you doing in 1993?

    Dr. Dre: Working on Snoop’s introduction album, Doggystyle.

    You’ve had many hits, but you’ve also made stars of other artists. Luck, or labor?

    The luck comes in by just meeting these people. These guys are talented as shit. They make me look good, you know what I mean? Once the luck passes, the labor comes in– and it’s definitely a lot of work.

    Producing music, developing talent– do you draw on the same skill set?

    It’s different. The music doesn’t talk back [laughs].

    What’s the key to your track record?

    I don’t take any shorts. I don’t say, “Okay, it’s good enough.” I try to get exactly what I’m hearing in my head to the tape, and I won’t let it move until then. In my opinion, some of the hip-hop records that come out, people are willing to compromise. I’m not.

    Nineteen ninety-three was also the year after The Chronic. Did you anticipate the overwhelming response?

    To be perfectly honest, I wasn’t sure. Before I got with Interscope, I recorded the entire album, artwork and everything and went into almost every label, and everybody was slamming doors on my, talking about, “This isn’t hip-hop; you’re using live instruments.” It had me second-guessing myself. I remember being on my balcony with Nate Dogg, listening to my record like, Is this shit good or not? I had no idea it would do what it did.

    Do you see that as your defining effort?

    I don’t feel like I’ve made my best record yet. The Marshall Mathers LP got the closest, but I don’t feel like I’ve hit that thing just 100 percent perfect, from the first note to the last note. I always use Quincy Jones as an example– he didn’t make his biggest record until he was 50 and he started when he was 14. So I feel like I have a lot of room to get that thing done.

    Is “100 percent” achievable?

    I’m not sure. But it’s definitely going to be a fun ride trying.

    Charte de bonne conduite des forums