Rap2K : Rap, Hip Hop

La Rumeur

Nature Morte

LYRICS La Rumeur - paroles

Poster un commentaire
Posté Mer 19 Mar 2008
Qu’as-tu à m’dire d’positif sur la France et son passé d’colon
Autant pisser dans un violon,
Me pense pas émotif sur la question
En oubliant d’dire merci pour l’abolition, délicate attention
J’ai du laissé mon histoire dans le noir,
A la gloire de l’homme et sa furie, de sa barbarie
Entre carnages et tueries il n’y avait pas qu'l’or et le curry
Peux-tu entendre la douleur murmurer.
Quelle ne se laissera pas emmurer dans l’oubli
Jamais a l’abris , tellement d’négros qu’ont déjà viré au gris
A les voir plier aux caprices d’une patrie
Qui nous a laissé tellement d’cicatrices
Que veux tu que j’retienne de cette haine des chaînes ?
Et de tout c’qu’ils ont violemment injecté dans mes gènes
Depuis l’vol organisé qui s’opère sur nos terres
Où on poussé les palaces, les pistes d’hélicoptère
On me demandera d’me taire,
Avec pour seule critère, la servitude héréditaire
J’te jure ils ont greffé l’nègre à la misère,
Du fouet du propriétaire au fusil du militaire.
Qu’a tu à me dire si ce n’est qu’ils savent mentir
Sur des années entières de travail pour nous anéantir
Pire encore pour qu’on oublie les massacres
Qu’on en perde son créole et se cherche des reflets nacres
Putain d’simulacre , m’évoque la triste époque
Des premiers viols et des premiers mulâtres
Le mépris n’allant pas sans , c’était le sucre au prix du sang
De millions d’hommes embrassant la mort en passant
Qu’as tu à dire à ces corps pris pour chair à canon
A ces damnés d’la terre chers à Frantz Fanon
Des champs d’coton au ghetto, à fond d’cale du bateau
Depuis l’temps qu’ont nous enfonce la même lame de couteau
Au grand regret du temps béni des colonies ,
De leurs putain d’hégémonie sur mon ethnie
Garder la main mise sur nos sols, dépendances et dictatures
Ce n’est pas qu’une mauvaise lecture
Mais est-ce vraiment écrit ? Pour nous enseigner l’essentiel
Pour que chaque plaie s’ouvre et vienne tacher leur ciel
Pour nous reconstruire ou pour nous maintenir dans l’chaos
Voir nous reconduire à la frontière et puis tchao…

C’est ma nature morte, mes douleurs fortes,
Qui de Guadeloupe à Gorée se glissent sous leur portes
Nature morte et douleurs fortes
Nature morte et douleurs fortes (x2)
Ma note : 10
    Posté Jeu 20 Mar 2008
    J'viens de comprendre pourquoi je confondais toujours les deux groupes y a quelques années...
    Ma note : 10
      Posté Ven 21 Mar 2008
      Putain de texte de Philippe, il est au niveau de 365 cicatrices! En plus, la prod qui accompagne est toujours lente et triste, ça colle parfaitement aux paroles et au thème. Merci pour les paroles!
      Posté Dim 23 Mar 2008
      trop belle chanson , avce au début le bruit de la mer subtil, putin de texte!
      rien à dire
      Posté Mar 25 Mar 2008

      Belle chanson? :heuh:
      Posté Mer 26 Mar 2008

      Comment j'kiffe ce passage,surtout la phrase en gras,avec sa façon de le dire l'ironie de la phrase passe trop bien,c'est dévastateur quand même je trouve comme ironie...

      Et même la 1ere phrase en référence aux loi concernant le rôle positif des colonnies me fait kiffer,la tournure de la phrase est trop bien mené...

      Enfin bref ça tue rien à dire,l'instru est trop spécial aussi c'est kiffant.
      Posté Ven 18 Avr 2008
      Une réussite, comme tout le reste de leur album d'ailleur.

      Techniquement c'est un gros texte (ironie, métaphores, rimes de qualité), et le message est vrai et très pessimiste (bah oui il est vrai), il est très censé.
        Posté Mar 15 Jun 2010

        Inspiration de Franz Omar Fanon, pro tier monde vs colonisation, il a aussi inspirer les black_panther


        Charte de bonne conduite des forums