Rap2K : Rap, Hip Hop

Kendrick Lamar

Section80 s'ouvre à vous...

En français pour une meilleure compréhension...

1234 ... 5
Répondre
    Posté Mar 02 Oct 2012

    Bienvenue à toute la communauté 2K et en particulier à tous ceux et celles qui souhaitent mieux connaître la Sensation rap du moment: Kendrick Lamar. Ici, vous trouverez l'intégralité des chansons de son 1er album ''Section80'' dans la langue de Molière avec en prime des explications détaillées pour mieux comprendre la pensée de l'auteur et l'importance du message qu'il essaye de transmettre aux générations actuelles.

    Le topic sera mis à jour quotidiennement. Inutile donc de réclamer à tout bout de champ les autres traductions, un peu de patience!

    Inutile également de se chercher des poux dans la tête, de s'insulter, de se manquer de respect ou de faire du hors-sujet! Tout le monde peut participer et faire entendre sa voix dans la joie et la bonne humeur.

    Enfin, inutile de me demander l'autorisation de reprendre les traductions pour votre site ou votre blog, servez-vous! C'est gratuit, mon but est simplement le partage et ma motivation l'amour du Hip Hop.

    Avant de commencer, je dois vous faire un aveu. J'ai découvert Kendrick Lamar l'été dernier un peu par hasard en surfant sur le net et ma première impression fût plutôt mitigée. Les critiques si élogieuses autour de celui qu'on présentait déjà comme le futur représentant de la Westcoast m'ont très largement induit en erreur. Je m'attendais à entendre un artiste sonnant West, si tant est que ça puisse encore vouloir dire quelque chose! Quelle ne fût pas ma surprise de constater qu'il était aux antipodes de tout ça, qu'il était tout simplement un artiste bien à l'aise dans son époque et pas un de ses rappeurs nostalgiques essayant vainement de ranimer le spectre du rap des années 90! Un album riche et varié naviguant allègrement entre rap, r'n'b, pop, soul , jazz et même avec une touche d'électro, le choc! Et pourtant, les critiques avaient raison!

    Mais avant de découvrir pourquoi, un petit retour en arrière s'impose...

      Posté Mar 02 Oct 2012

      CALIFORNIA LOVE

      Un beau matin de 1995, la Cité des anges se réveille aux bruits de moteur de puissantes voitures noires aux vitres teintées et de centaines voire de milliers de voix d'enfants des quartiers populaires agglutinés en masse pour observer le spectacle. Et toute cette agitation est provoquée par la venue de 2pac et Dre en plein tournage d'un nouveau clip destiné à devenir le plus grand hymne Westcoast. Une portière s'ouvre, Dre apparaît un bref instant à la lumière du jour, le regard ailleurs comme concentré sur la tâche qui l'attend, puis disparaît dans un immense hangar loué par la prod. La silhouette longiligne de 2pac se devine entre deux molosses qui font office de gardes du corps et aussitôt une marée humaine fond sur les barrières de sécurité. C'est la folie, même les quelques journalistes dépêchés sur place sont dépassés par les événements. 2Pac adresse un salut à la foule d'admirateurs puis se décide à se rapprocher d'eux contre l'avis des gardes du corps. Les plus jeunes se frayent un chemin à travers les jambes des badauds pour être aux premières loges. Pac se fend d'un sourire, se met à leur hauteur et signe des autographes à tour de bras. Il lance une vanne sur le fait qu'ils ne sont pas à l'école aujourd'hui avant qu'un assistant nerveux vienne le cherche. L'instant magique est terminé. Un jeune garçon noir de 8 ans observe la scène à distance. 2Pac est tout pour lui, le simple fait de le voir en chair et en os lui file des frissons, il tient d'une main fébrile une photo que son idole aurait dû signer s'il avait osé braver les hordes de gens rassemblés devant lui. Ses copains reviennent tout excités en se moquant de lui. Des larmes de honte lui coulent des joues. Pas grave, il aura sa revanche. Il va grandir et s'en sortir et un jour il se le promet: il travaillera avec Dre et chantera sur scène aux côtés de 2pac. Il s'appelle Kendrick Lamar...

        Posté Mar 02 Oct 2012

        NAISSANCE DU HIII POWER

        Le petit Kendrick a bien grandi et le souvenir vivace de ce jour est encore bien présent dans ses songes. Il lui arrive encore fréquemment de regretter sa couardise. 2Pac n'est plus et il a le sentiment que ses rêves de réussite l'abandonne. Il a 19 ans et vit encore du mauvais côté de Los Angeles, Compton. Chaque jour, il se demande ce qui le pousse à rester au milieu de toute cette misère. Il espère secrètement que Dre reviendra dans sa ville natale pour le sortir de tout ça mais ce n'est qu'un mirage. Les réalités de la vie l'ont rattrapé, les factures s'amoncellent et le marché du travail est impitoyable quand on est un noir de Compton. On ne lynche peut-être plus ''les nègres'' en Amérique mais l'égalité des chances est un mythe et le rêve américain un espoir presque inaccessible. Il décompresse en faisant du rap sur son temps libre mais dans son quartier il observe avec tristesse que tous les jeunes afro-américains au chômage en font autant. Comment serait-il possible que si par le plus grand des hasards Dre se pointe dans le coin il puisse le remarquer lui au beau milieu de tous ses aspirants rappeurs? Kendrick est au bord du gouffre, il a l'impression de revivre ce jour maudit où il rencontra 2pac tapi derrière une foule compacte. C'est comme si rien n'avait changé, il trouve son rap insignifiant, caché derrière tous ses rappeurs de Compton qui vivent de l'aide sociale, il est invisible. Même son nom de scène, K-dot, le répugne. Il décide sur un coup de tête d'en changer un jour de profond désespoir et opte pour plus de simplicité: Il devient Kendrick Lamar. Mais c'est surtout un rêve qui le sort de sa torpeur et le pousse à braver enfin la foule de son enfance. 2Pac en personne lui apparaît une nuit et lui confie une précieuse mission: perpétuer sa légende en poursuivant son œuvre. Kendrick se réveille en sursaut et sa première pensée l'amuse: il vient de revoir 2pac et il n'a pas osé lui demander un autographe. Il se redresse sur son lit en riant à gorge déployée avant de prendre une importante résolution: il pose les fondements du mouvement Hiii power pour prendre la succession du mouvement Thug life initié par Pac. C'est décidé, sa musique tiendra compte de ses nouveaux préceptes. Ce jour-là, Hiii power vient de naître officiellement.

          Posté Mar 02 Oct 2012

          SECTION 80

          Kendrick n'a pas seulement réussi à braver la foule, il l'a dompté. Son album sorti en totale indépendance est un franc-succès; et pas seulement sur la côte ouest d'ailleurs. Sorti en priorité au format digital, l'album s'arrache comme des petits pains sur Itunes et les critiques qui l'accompagnent sont dithyrambiques. Il est de l'avis général le nouvel espoir de la Westcoast. Aucun doute possible, le fantôme de 2pac est avec lui!!! C'est presque trop beau pour être vrai et Kendrick qui n'ose encore y croire passe son temps à dire en interviews qu'il ne veut pas du trône et que la Westcoast doit pouvoir compter sur plus d'un rappeur pour la représenter; mais en lui même il veut plus, toujours plus, encore plus. Et il va être exaucé en un jour solennel qu'il n'est pas prêt d'oublier. Lors d'une grande messe Hip hop où se produisent entre autres Dre, Ice cube, Snoop et game, il est désigné comme le nouveau roi de la Westcoast. Appelé à monter sur scène, il a bien de la peine à masquer son émotion. Les yeux brillants, il interprète un long freestyle devant un public désormais acquis à sa cause.

          Le roi est mort, vive le roi!!!

          Ps: En lisant les traductions, je vous invite tous à replonger dans Section80 pour vous mettre dans l'ambiance et profiter de la musique car oui, le texte va de pair avec la musique et ses nouvelles écoutes seront infiniment plus riches. Bonne lecture et bonne écoute!

            Posté Mar 02 Oct 2012

            1 FUCK YOUR ETHNICITY

            INTRO

            Nous sommes rassemblés autour, Je suis heureux que tout le monde soit venu ce soir,

            Au coin de la rue de notre quartier, Sachant que le feu qui brûle représente la passion que l’on a,

            Écoutez, Keisha, Tammy venez devant, Je vous reconnais tous,

            De toutes les croyances et de toutes les couleurs, Et ceci dit,

            On se fout de vos appartenances ethniques, Vous le comprenez ?

            On va parler de beaucoup de merdes vous concernant, Tous.

            REFRAIN

            Maintenant, tout le monde lève sa main en l’air, Si vous vous en foutez, Levez vos mains bien haut,

            Levez vos mains bien haut ! Je me fous de savoir si vous êtes,

            Noirs, Blancs, Asiatiques, Hispaniques, Nom de Dieu, Ça ne signifie rien pour moi,

            On se fout de vos appartenances ethniques, négro.

            COUPLET 1

            Du feu brûle dans mes yeux, C’est la musique qui a sauvé ma vie, Vous l’appelez tous le Hip-Hop,

            Je l’appelle « hypnotiser », Ouais, hypnotiser, Elle a piégé mon corps mais a libéré mon esprit,

            Pour quelles putains de causes vous battez-vous ? Personne ne va gagner cette guerre,

            Mes détails sont à vendre (il parle de ses musiques très détaillées et réalistes),

            Et j’en ai encore bien plus en réserve, Le racisme existe toujours,

            Les noirs, les jaunes, les blancs, les hispaniques, C’est tellement diversifié,

            Ils ne veulent pas travailler ensemble, Et ils veulent voir Kendrick,

            Tout le monde ne peut pas conduire de Mercedes, et j’étais là, Ça fait partie de mon travail,

            De leur donner toute mon attention, 10-hut (terme militaire qui veut dire « donnez-moi votre attention ») ! Mec, j’ai besoin de recharger mon énergie,

            Mec, je devrais descendre en bas avec Dieu, Car j’ai pêché,

            De ce fait, ne me confonds pas avec ces putains de rappeurs,

            Ils s’assoient en backstage (les coulisses d'une salle de concert) et se cachent,

            Derrières les putains de caméras, J’ai de bons goûts musicaux, On m’a filé un micro et je l’ai jeté,

            J’avais un cerveau, et je l’ai perdu, Je suis bourré, ne le sois pas, Ton esprit n’a pas de prix,

            Des penny pour tes pensées, Tout le monde, levez vos portefeuilles, Ouais mec, je suis le facteur,

            Tu ne le savais pas mec ? Je vais poster, et ne gèlerai jamais, Quand je t’approche,

            C’est que t’aimes flamber, et moi je te ridiculise, oh mon…HiiiPower !

              Posté Mar 02 Oct 2012

              REFRAIN

              Je me fous de savoir si vous êtes, Noirs, Blancs, Asiatiques, Hispaniques, Nom de Dieu,

              Ça ne signifie rien pour moi, On se fout de vos appartenances ethniques, négro.

              COUPLET 2

              Je suis fatigué de vous tous, Car tout le monde ment à tout le monde, Vous les croyez ?

              Reconnaissez ces fausses réalisations, C’est de la trahison et je suis du Tylenol (antidouleur),

              Je vous élimine quand vous tombez, Frapper à la porte de l’opportunité,

              Je suis trop impliqué, mais pas un activiste, Je ne suis pas Einstein qui calcule,

              J’aimais pas les Maths, Laissant tomber cette science, Comme un alchimiste, et je tape ce cul,

              Lyricalement, je suis un catcheur, si ce n’est un OVNI, Ils font des recherches sur moi,

              Je vais revenir avec la tête d’un alien, N’aliène pas mes rêves, Fais-le bien, fais ta vie,

              J’en ai deux, C’est une métaphore pour les bêtes de sons que je fais, mec,

              TMI, TSA, mec je suis frais, Mets des ailes sur mon dos, Je deviens un avion ou un ange ? Les deux,

              Comme un pilote avec un halo (un halo est un saut dans le vide) whoah ! Mortel !

              Je veux dire que j’ai vu, Tellement de choses, Eux, lui, elle, toi, Hmmm, Hmmm, Hmmm, Hmmm,

              Je suis juste un messager, Ouais, je sais que la vie est une salope, Il faut en tirer le meilleur,

              Levez trois doigts en l’air, Ils voient bien qu’on lève nos doigts,

              HiiiPower, et c’est pour le peuple, pour le peuple, Et s’ils ne nous croient pas, ils mourront !

              Posté Mar 02 Oct 2012
              Gros travail de ta part Jojo, gros merci. Mets un lien pour ceux qui veulent écouté.
              Ma note : 8
                Posté Mar 02 Oct 2012

                1 FUCK YOUR ETNICITY EXPLICATIONS

                L'album s'ouvre sur le crépitement d'un feu improvisé au milieu du Ghetto, toutes les personnes défavorisées, les parias, les sans-abris et autres laissé-pour-compte sont invités à se rassembler autour du prêcheur. Keisha et Tammy sont deux jeunes femmes noires du ghetto qui symbolisent la génération née dans les années 80 et qui inspire tout l'album.

                COUPLET 1

                Il compare sa musique à un feu et à travers le terme hypnotiser, on peut noter un petit clin d’œil à la chanson du même nom de Notorious Big. Dès le début, Kendrick veut signifier à l'auditeur que son ouverture d'esprit ne se limite pas qu'à la Westcoast. En effet, Biggie était bien connu pour être l'ennemi juré de 2pac et à travers ce morceau qui parle de paix, de tolérance et de respect entre les différentes communautés Kendrick souhaite enterrer la hache de guerre et aller de l'avant. Il reste néanmoins conscient que le racisme existe toujours et particulièrement à Los Angeles où toutes ses communautés rassemblés pour l'écouter préfèrent vivre chacune de leur côté. Il parle des rappeurs qu'il déteste, ceux qui font le show pour vendre mais qui en coulisses vivent comme des pachas. Il rejette cette mentalité, il veut vivre en accord avec sa musique, c'est pourquoi il dit: on m'a filé un micro et je l'ai jeté. Il veut être différent et les surpasse grâce au mouvement Hiiipower.

                COUPLET 2

                Il se plaint de cette hypocrisie générale, de toute cette mascarade qui cause du tord et blesse tout le monde, il se compare à de l'anti-douleur, à l'antidote mais il veut rester humble malgré tout en expliquant notamment qu'il est impliqué sans être pour autant un activiste. Il se compare à un alien traqué par le gouvernement, ironique car en anglais alien signifie étranger. Un nouveau clin d’œil à un rappeur Eastcoast: Nas. ''Je sais que la vie est une salope'' tiré d'un album, Illmatic, finalement assez semblable à Section80 en terme de thématiques sociales fortes.

                  Posté Mar 02 Oct 2012
                  Ce n'est que le début, demain je poste Hol'up.
                  Posté Mar 02 Oct 2012
                  Bien vu mec. Enfin le rap US n'a pas lieu d'être traduit je trouve, ça n'a pas vraiment de sens. C'est comme si tu traduisait Iam ou Rohff en anglais
                  Mes favorisAZ
                  AZ
                  MF Doom
                  Doom
                  The Roots
                  The Roots
                  WestsideGame : "We are not commercial or underground, we are Hip Hop" (Arsonists)
                  Posté Mar 02 Oct 2012
                  Bravo et merci ! C'est une chronique que je suivrai :)
                  Posté Mar 02 Oct 2012
                  Je suivrai aussi j'aimerai bien kiffer Section 80. cela dit oui en anglais c'est beaucoup mieux.
                  Posté Mer 03 Oct 2012
                  Bravo mec ca me donne envie de decouvrit cet album Que je n'ai pas écouté.
                  Mes favorisLady Leshurr
                  Lady Leshurr
                  uMaNg
                  uMaNg
                  K-Rino
                  K-Rino
                  Nasir : Misty Stone/Leelani Leeane/Nyomi Banxxx/Candice Nicole/ Pink/ Skin Diamond/Kapri Styles / Aryana Starr / Jade Nicole/Sierra Banxxx/Coco Pink
                    Posté Jeu 04 Oct 2012

                    Place à la 2ème chanson: Hol'up. Sous ses apparences de légereté, c'est un des sons les plus profonds et les plus touchants de Section80. Kendrick emploie beaucoup de métaphores qui mérité d'être abordé plus en détails,  donc je vous invite tous à lire les explications avant de poster.

                      Posté Jeu 04 Oct 2012

                      2 HOL'UP

                      COUPLET 1

                      J'ai écrit ce son alors que j'étais à 30 000 pieds en l'air,

                      L’hôtesse de l’air m’a complimenté sur ma coupe de cheveux,

                      Si je pouvais la baiser devant tous ses passagers,

                      Ils penseraient probablement que je suis un terroriste,

                      Je mange mes asperges, et ensuite je vais lui demander, Ce sont les pensées d’un jeune négro,

                      De l’argent facile et la liberté, Un mannequin se crashe pour des diamants, (référence à l'avion)

                      je sais que tu meurs d’envie de les rencontrer, Je vais probablement mourir dans une minute,

                      Enterrez-moi avec 20 salopes, 20 millions de dollars et une casquette de Compton.

                      REFRAIN

                      Hold’ up (Hold’ up)
                      Hold’ up (Hold’ up)
                      Hold’ up (Hold’ up)
                      Hold’ up (Hold’ up)

                      Ouais, big shit poppin’ , (expression américaine intraduisible)

                      Section 80.


                      Charte de bonne conduite des forums