Rap2K : Rap, Hip Hop

De La Soul

De La Soul

  • De La Soul
  • Kelvin Mercer (Posdnuous), Vincent Mason (DJ Mase) & David Jolicoeur alias Supa Dave West (Trugo
  • Groupe
  • 89 fan(s)

De La Soul Albums

A propos de De La Soul

  • jeudi 1 janvier 1987

    De La Soul pour du rap, deux MC (Trugoy et Posdnuous) et un DJ (Mase) plein d’humour, de jeux de mots et de rimes positives débarquent en plein Golden Age du Hip Hop, en 1989 avec ‘3 Feet High & Rising’. Classique parmi les classiques, les De La font des ventes honorables pour l’époque avec 100 000 exemplaires et deux singles mémorables dont « Three, The Magic Number » et « Me, Myself & I » samplant du George Clinton (« Knee Deep »). Très délirants, les trois compères furent vite critiqués, d’où ‘De La Soul Is Dead’ en 1991.

    De 1992 à 1996, d’albums en albums, les De La sortent de très bons morceaux (« Ring, Ring, Ring », "Saturday" feat Q-Tip, « 4 More » feat Zhane), ce qui leur permet d’entretenir leur reconnaissance, mais les ventes de disques ne suivent pas vraiment malgré les critiques élogieuses. L’espoir revint lorsque début 2000, ‘3 Feet High & Rising’ fut sacré “platinum classic” et 'De La Soul Is Dead' disque d'or.

    À l’aube du 3e millénaire et plus de dix d’activisme purement Hip Hop chez le légendaire label Tommy Boy Records, De La Soul repartent du bon pied avec « Ooooh » feat Redman et le tube international « All Good » avec la chanteuse soul Chaka Kahn. Une nouvelle trilogie baptisée Art Officiel Intelligence commence dès lors et les trois “plugs” regagnent des fans, surtout en Europe. Si le premier volet ‘Mosaïc Thump’ a connu bon succès d’estime, le second sorti fin 2001 répondant au nom de ‘Bionix’ fut malheureusement occulté, car sorti en pleine période de beef entre Nas et Jay-Z. Tommy Boy, qui comptait sur eux pour remonter le navire, leur propose d’emprunter la barque et d’aller signer ailleurs.

    Chose faite en 2004, Pos, Dave et Mase se retrouvent chez Sanctuary Records, le label de Matthew Knowles, le père de Beyoncé des Destiny’s Child. ‘The Grind Date’ n’est pas la fin de la trilogie AOI mais une parenthèse, ni même l’album de la seconde renaissance, juste un très bon disque dont les productions signées Dave West, Madlib, 9th Wonder, Jake One et J Dilla leur permettra peut-être le courage de continuer leur carrière qui mériterait d’être plus couronnée d’or. Peut-être vont-ils mieux se faire connaitre du grand public en participant à d'autres projets, comme "Feel Good Inc" des Gorillaz.


    Discographie
    3 Feet High & Rising (1989), De La Soul Is Dead (1991), Buehloon Mindstate (1993), Stake Is High (1996), AOI : Mosaïc Thump (2000), AOI : Bionix (2001), The Grind Date (2004)
    Autres albums: Live at Tramp NYC (1996), Remix, Rarities & Classics (2001), The Best Of (2003)

De La Soul news

Commentaires (Facebook)