Rap2K : Rap, Hip Hop

A Tribe Called Quest

A Tribe Called Quest

  • A Tribe Called Quest
  • Q-Tip, Phife Dawg, Ali Shaheed Muhammad
  • Groupe
  • 97 fan(s)

A Tribe Called Quest Albums

A propos de A Tribe Called Quest

  • vendredi 1 janvier 1988

    A Tribe Called Quest est un groupe formé à New York (Queens) en 1988, constitué de 4 membres : Q-Tip (Johnathan Davis), Phife Dawg (Malik Taylor), Ali Shaheed Muhammad et Jarobi White.
    Jarobi quitta le groupe après la sortie de leur premier album, en 1990.
    Le groupe faisait partie du collectif des Natives Tongues, avec notamment les De La Soul, Black Sheep, ou encore les Jungle Brothers (qui donnèrent au groupe le nom « A Tribe Called Quest »).
    Les trois premiers albums connurent un grand succès, et firent du groupe un des piliers du rap alternatif.
    Ils étaient un des rares groupes de l’époque qui critiquait la tournure que prenait le rap (le gangsta rap principalement) et traitaient dans leurs textes des problèmes de la société (notamment l’utilisation du mot « nigger » ou encore l’industrialisation du rap).
    Le groupe était aussi un des pionniers du Jazz-Rap (avec De La Soul et Gangstarr), privilégiant l’utilisation de samples Jazz au lieu de samples funk.
    Leur premier album, People's Instinctive Travels and the Paths of Rhythm (1990) connu un bon succès critique, notamment grâce au single « Can I Kick It? ».

    Mais c’est avec leur second album, The Low End Theory, sorti en 1991, que le groupe connu un véritable succès. The Low End Theory est souvent considéré comme un des meilleurs albums de rap de tout les temps ; on retrouve dans cet album des thèmes tels que le problème du viol (The Infamous Date Rape) ou les défauts de la société de consommation (Show Business, Rap Promoter), et des participations de Sadat X, Lord Jamar, Diamond D, et du groupe Leaders Of The New School (groupe dont faisait parti Busta Rhymes).
    L’album suivant, Midnight Marauders, demeure dans la lignée du précédent, et connu un grand succès critique et commercial.
    Il est parfois considéré comme le meilleur album du groupe, et un des meilleurs (si ce n’est le meilleur) albums Jazz-Rap.

    Trois ans plus tard, en 1996, le groupe revient avec leur 4ème album, Beats, Rhymes and Life.
    Cette fois ci, la production de l’album est assurée par The Ummah, collectif constitué de Q-Tip, Ali Shaheed et Jay Dee.
    Cependant, cet album fut très sous-estimé à sa sortie, notamment parce que les productions étaient assez différentes de celles que l’on retrouvait dans The Low End Theory, ou Midnight Marauders. En effet, l’atmosphère du disque était beaucoup plus « laid-back », plus smooth, et moins énergique que dans les albums précédents. Cependant, avec le temps, il fut considéré comme une véritable réussite.
    Le dernier album du groupe, The Love Movement, était dans le meme style que le précédent, et connu un succès correct.
    A la suite de cet album, le groupe se sépara et chacun commença une carrière solo.
    En 2006, le groupe se reforma pour réaliser une tournée en Amérique.
    Selon Phife Dawg, le groupe aurait planifié un nouvel album, en accord avec leur contrat avec Jive Records.
    Aucune date de sortie n’est prévue, et Phife a annoncé aux fans qu’il fallait être patient, car le groupe ne voulait pas réaliser un album de qualité médiocre pouvant nuire à leur réputation.

    Biographie de Abdeeel

    Discographie
    1990 : People's Instinctive Travels and the Paths of Rhythm
    1991 : The Low End Theory
    1993 : Midnight Marauders
    1996 : Beats, Rhymes and Life
    1998 : The Love Movement

A Tribe Called Quest news

Commentaires (Facebook)