Rnb, Soul

Mary J Blige

Mary J Blige

  • Mary J Blige
  • Mary Jane Blige
  • 74 fan(s)

Mary J Blige Albums

A propos de Mary J Blige

  • lundi 11 janvier 1971

    Née d’un père musicien de jazz, Mary J. Blige est bercée très tôt par la musique. Dès son plus jeune âge, elle exprime sa passion pour la chanson en faisant parti de la chorale de son église et rêve déjà de devenir une grande artiste.

    Mary J. écoute les disques préférés de sa mère : Al Green, Otis Redding, Donny Hathaway, Marvin Gaye ou encore Stevie Wonder mais aussi énormément de hip-hop. Adolescente, elle commence à chanter en solo à la chorale et enregistre alors une démo qui est la reprise de "Caught Up In The Rapture" d'Anita Baker.
    Andre Harell CEO du label Uptown Records écoute la démo et recrute Mary J., qui devient ainsi la première et la plus jeune artiste féminine du label.

    Octobre 1992 sortie de « what’s the 411 ? », un album qui mêle la sensibilité et la profondeur de la soul avec la dureté du hip-hop. En effet, Mary J. pose sa sublime voix soulful sur des instrus hip hop en nous relatant son vécu aussi marquant que celui de n’importe quel rappeur. Cet album se vendra a plus de 3 millions d’exemplaires et Mary se verra attribuer le titre de « Queen of hip hop soul ».

    Après un album de remixes sorti en 1993, Mary J. Blige revient en 1994 avec « My Life » toujours avec Puff Daddy à la production.
    Mary J nous invite dans sa vie et s’implique encore plus dans cet album en écrivant ses premières chansons, elle chante alors ses joies, ses peines, ses malheurs et nous transmet toutes les émotions qu’elle peut. Le morceau le plus marquant de l’album est sans conteste « I’m going down » à travers lequel elle nous fait ressentir une multitude de sentiments à la manière des plus grandes divas de la soul des 70’s. Mary nous propose également des titres plus groovy comme l’excellent « All night long » ou « Bring me joy »…

    Après sa tournée mondiale, Mary J sort en 1997 son 3eme opus « Share my world » qui entre directement en tête des charts. Ayant mis fin à son alliance avec Puff Daddy, elle s’entoure des producteurs RNB les plus réputés de l’époque tels que Babyface, R Kelly, Jimmy Jam & Terry Lewis, ou encore Rodney Jerkins…
    Aussi convaincante en solo que sur les duos tels que « Love is all we need » avec Nas ou « It’s on » avec R Kelly, Mary nous offre un disque plus doux et plus R&B mais toujours empreint d’émotions retranscrites a la perfection par cette voix soulful.

    “Mary” quatrième album aux sonnorités très soul et aux featurings plus que prestigieux sort fin 1999. Mary J réalise alors un de ses plus grands rêves en collaborant avec la légende qu’est Aretha Franklin sur « Don’t waste your time », on retrouve également Elthon John, Eric Clapton, ou encore Lauryn Hill qui a ecrit et produit « All that I can say ».

    Après ces quatre albums mélancoliques ou Mary nous a retracé tous les drames de sa vie, avec ce 5eme disque elle change de direction et se lance dans le R&B mainstream. Malgré ces nouveaux choix artistiques et bien qu’il soit en dessous des précédents, cet opus n’est pas mauvais pour autant. Ainsi en témoigne le classique tube « Family affair » de l’incontournable doc, ou encore « Dance with me » en feat. avec Common. Mary J reprend ses droits et sa voix sur le magnifique « No more drama » ou encore « He think I don’t know ». C’est donc un album différent pour une nouvelle Mary qui voie la vie en couleurs.

    Mary a enfin trouvé l’équilibre dans sa vie, c’est une femme pleine d’amour et de vie et elle veut un album à son image. Avec cet opus, Mary epaulée par P. Diddy renoue avec le hip hop soul avec notamment les titres « Love @ first sight » en featuring avec Method ou le très old school « Ooh ». On n’échappe pas au R&B mainstrem avec le titre « not today » mais le soulful « special part of me » n’aura aucun mal à nous régaler les oreilles.

    Album de la maturité peut être, cet album est un pur régal. Un véritable retour aux sources, avec ce mélange hip hop soul dont elle seule détient le secret. Avec The Breakthrough Mary ne nous décoit pas, elle nous rappelle qu’elle est la seule et unique Queen of hip hop soul et qu’elle règne en maître.

    Biographie de rocafella princess


    Discographie :
    1992 : What's the 411?
    1994 : My Life
    1997 : Share My World
    1999 : Mary
    2001 : No More Drama
    2003 : Love & Life
    2005 : The Breakthrough
    2006 : Reflections - A Retrospective
    2007 : Growing Pains

Mary J Blige news

Commentaires (Facebook)

Mary J Blige : Nouveaux clips