Rap2K : Rap, Hip Hop

Notorious BIG

Notorious BIG

  • Notorious BIG
  • Christopher George Latore Wallace
  • Rappeur
  • 304 fan(s)

Notorious BIG Albums

A propos de Notorious BIG

  • dimanche 21 mai 1972

    PETITE HISTOIRE D'UNE GRANDE LEGENDE

    Christopher Wallace alias Biggie Smalls est né le 21 Mai 1973 à New-York. Le rappeur grandit à Belfort, un des quartier chaud de Brooklyn où il vivra une enfance difficile et ne connaitra pas son père. Sa mère Voletta et lui survivent dans un taudis. Très vite, il abandonne l'école pour une vie de dealer, et gagne de l'argent facilement. Il verra de nombreux crimes et perdra des amis. Le soir après son fameux travail, il fait de la musique avec le groupe "The Old Gold Brothers". A l'age de 17 ans, il prend 9 mois de prison pour trafic de drogue en Caroline du nord. Il continue d'épater ses camarades de rue avec ses freestyles jusqu'au jour où un DJ d'experience du nom de Mister Cee découvre par hasard l'une de ses cassettes d'enregistrement. Il le fait alors découvrir au grand magazine de hip hop aux US, The Source.

    Grâce au magazine, Wallace se fait remarquer par un certain Sean 'Puffy Combs', qui avait déjà frappé deux grands coups dans le "Swingbeat" avec Jodeci et Mary J Blige. Il se fait découvrir en 1993 en tant que parolier : il écrit des chansons pour Mary J Blige et Supercat. BIG est en pleine ascension. Puff Daddy fonde son label Bad Boy Records et Biggiese renomme The Notorious BIG (car un autre rappeur se nommait déjà Biggie Smalls). Sa voix, son flow et son style uniques maintenant légendaires, inimitables se font connaître au grand jour avec le single "Juicy", qui reprend le beat de "Juicy Fruit". Le succès est immédiat, aussi bien dans l'underground que dans le mainstream pour ce jeune père de famille.

    En 1994, il sort son premier album intitulé “Ready to die” ('prêt à mourir') qui se vent à 2 millions d'exemplaires. Ce album raconte sa vie de dealer et sa nouvelle vie de rappeur. Il collabore avec Chucky Thompson, DJ Premier et Easy Mo Bee pour créer ce premier classiqe. Notorious BIG recevra en 1995 trois récompenses au Music Awards: le Billboard Music Awards, les Source Music Awards et Soul Train Music Awards. Et pour embellir le tout, The Source le sacra King Of New York. Il retourne alors à Brooklyn aidé des potes à lui qui ont monté un groupe Junior MAFIA, qui fera connaître au grand public la jeune Lil Kim.

    Les problèmes commencent alors. Un jour, BIG accueillit des chasseurs d'autographes en brandissant une batte de base-ball et se vit condamner à cent heures de service à la communauté. Quelques mois plus tard, la police du New Jersey avait trouvé des armes et de la drogue dans son domicile. Jusqu'au studio Bad Boy Entertainment où 2Pac s'était rendu pour un enregistrement. Ce dernier se fait agresser à l'entrée d'un ascenceur, reçoit deux balles en pleine poitrine et se retrouve dépouillé d'une somme de 40 000 dollars. Il dénonce alors Notorious BIG d’avoir commandité cet acte et se venge sur le diss "Hit'em Up" avec des paroles du genre "Yeah I fucked your nitch fat motherfucker"; en français: "J’ai baisé ta salope, gros salopard". La femme en question n'est autre que Faith Evans, avec qui il s'était marié quelques mois auparavant.

    En 1997, après beaucoup de rencontres avec d'autres artistes influents, il sort son deuxième et double-album “Life after death” ('la vie après la mort'). Succès attendu grace à "Hypnotize". L'un des titres-phares, "You're Nobody Til Somebody Kills You " est dédié à Tupac. En effet, malgré les différents qui l'opposait au rappeur californien, Biggie fut très affecté par l'assassinat de celui-ci. Cet album comptes 24 titres qui rappellent ses rencontres et ses tournées. Cet album devint légendaire dans le milieu du rap lorsqu’il se fit assassiner le 9 Mars 1997 à la sortie d’une soirée accompagné de Puff Daddy, lors d'un drive by shooting. Sa mort est aussi mystérieuse que celle de son rival 2Pac et les assassins n'ont jamais été retrouvés.

    Christopher 'Notorious BIG' Wallace laissa derrière lui sa mère, deux femmes et deux amantes (Lil Kim et Charlie Baltimore), une fille, tout Brooklyn, tout New York, le roi est mort. Triste fin de la carrière de cette étoile filante, canonisé légende du Hip Hop à tout jamais.

    Biographe de G Funk revue par Sagittarius


    Discographie :
    1994 : Ready to Die
    1997 : Life After Death
    1999 : Born Again
    2005 : Duets: The Final Chapter
    2007 : Greatest Hits
    2009 : Notorious (Original Motion Picture Soundtrack)

Notorious BIG news

Commentaires (Facebook)

Notorious BIG : Nouveaux clips

Nos pages